À propos de ce blog

 

« Chroniques d’un crépuscule » est le blog de Paysan Savoyard.

Dans ces chroniques, Paysan Savoyard décrit la fin probable de la civilisation européenne.

La plupart des chroniques ont été publiées sur Fdesouche.

Le propos d’ensemble développé par ce blog se résume d’une phrase : Souhaitée, encouragée et organisée par la classe dirigeante, qui profite de la passivité des Français et des Européens de souche, l’invasion migratoire en cours menace d’emporter notre civilisation

 

**

Entretien avec Paysan Savoyard

(Mars 2016)

En prenant connaissance de vos chroniques, une conclusion s’impose : aucune ne traite de choses agréables. Vous ne craignez pas de déprimer vos lecteurs ?

Paysan Savoyard. Mon analyse est que nous allons à grands pas vers des lendemains catastrophiques. Notre descente aux enfers a commencé il y a environ quatre décennies : elle se poursuit et s’accélère. La dégradation se constate chaque jour, dans les rues, dans les transports, dans les locaux des services publics. Mes chroniques sont le reflet de cette situation.

Cette tonalité exclusivement noire peut lasser vos lecteurs, non ?

P. Sav. Les lecteurs de mes chroniques y trouveront, je l’espère, des analyses pertinentes, des synthèses utiles, des argumentaires efficaces. Ces chroniques ne sont destinées ni à procurer du plaisir ni à rendre compte de la totalité du réel. On peut les lire et ensuite mettre un disque de Bach ou se promener dans les bois. C’est ce que je fais pour ma part.

Vous ne parlez que des trains qui arrivent en retard. Vous biaisez la réalité, non ? Il y a tout de même des choses qui marchent…

P. Sav. Je ne demande qu’à faire la liste de trains qui arrivent à l’heure. Mais combien sont-ils ? Cette objection ferroviaire souvent utilisée est un sophisme : il y a des situations où  le négatif est omniprésent et recouvre tout. Les journalistes qui traitent de la Syrie, par exemple, ne parlent que de massacres, de famines, d’attentats, de tortures : vous allez leur reprocher de ne parler que des trains en retard ?

Vous parlez surtout d’immigration. Cela ressemble à une obsession pas très rationnelle...

P. Sav. Je parle avant tout d’immigration parce que c’est le sujet majeur. C’est le sujet majeur parce que c’est le seul qui soit vital. Nous pouvons nous remettre de tout, la ruine, la guerre, la famine : nous ne pourrons pas nous remettre de l’invasion migratoire. Je parle aussi d’autre chose mais avant tout d’immigration c’est vrai. Quelqu’un qui a un cancer pense à cela avant tout et laisse un peu de côté ses problèmes de scoliose.

Avec vos chroniques vous avez déjà convaincu quelqu’un ?

 P. Sav. Je ne sais pas. Mais je m’adresse avant tout à ceux qui ont déjà ouvert les yeux ou qui sont en train de le faire.  J’essaie avec d’autres (je pense en particulier à Fdesouche, à Father Mackenzie, à Eric Zemmour, à Renaud Camus) de leur apporter une aide, des arguments, des munitions. De les conforter dans leurs analyses.  C’est un rôle modeste mais que je crois utile.

Merci Paysan Savoyard. A bientôt.

**

Publicités

Un commentaire sur “À propos de ce blog

  1. J’avais lu, de loin en loin, quelques-unes de vos chroniques sur FdeSouche. Site que je trouve en général excessif, et sur lequel les commentaires le sont encore plus, tout en étant mal écrits et visiblement le fait, le plus souvent, d’extrémistes de tout poil et peu éduqués.
    J’ignorais que vous aviez un site bien à vous, je viens de le découvrir et de lire tous vos articles publié depuis mi-2015.
    Je peux dire que vos textes sont les plus pertinents qu’il m’ait été donné de lire sur ce vaste et crucial sujet de l’immigration en France et en Europe, sur ses causes et ses conséquences.
    Vos articles sont mesurés, bien documentés, et vos réflexions et conclusions pleines de bon sens. Ils devraient, de mon point de vue, susciter une adhésion pleine et entière de vos lecteurs.
    Je partage votre pessimisme général sur le long terme, et je pense que l’unique solution pour les Français de souche est l’émigration. Par exemple vers l’Australie, qui semble pour l’instant préservée des maux qui affligent l’Europe aussi bien que les US. Certains pays d’Asie, et peut-être la Russie peuvent aussi être des solutions. L’émigration : un sujet que vous pourriez aborder avec votre sagacité et profondeur de vues habituelles.
    Bravo ! Continuez !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s