Info : interruption définitive de mon compte Twitter

Paysan Savoyard sur Twitter

 

Mon compte vient d’être interrompu définitivement par l’administration de Twitter.

« Votre compte a été suspendu et ne sera pas restauré, car il s’avère qu’il enfreint les Conditions d’utilisation de Twitter, et notamment les Règles de Twitter relatives à notre politique en matière de conduite haineuse.

Vous ne devez pas directement attaquer ni menacer d’autres personnes, ni inciter à la violence envers elles sur la base des critères suivants : race, origine ethnique, nationalité, orientation sexuelle, sexe, identité sexuelle, appartenance religieuse, âge, handicap ou maladie. »

Mon compte avait déjà été suspendu à 2 reprises pendant 24 heures :

  • En décembre dernier, en raison du tweet suivant : « Pour 2018, on souhaiterait que seuls les immigrationnistes soient victimes de la délinquance des immigrés » #voeux2018
  • En janvier dernier, en raison du tweet suivant : « Sans immigration, les prisons seraient vides, ou presque »

En outre plusieurs tweets avaient été occultés ces derniers mois, par exemple celui-ci : « Les homos n’ont pas à être agressés, moqués ou mis à l’écart. Il reste que la société doit demeurer structurée autour de la famille ; que les homos ne devraient pas pouvoir accéder au mariage et à la parentalité ; et qu’ils devraient avoir pour règle de rester discrets »  L’accès à votre Tweet a été restreint sur la base de la législation locale dans le pays suivant : France. 

Ou celui-ci : « Les musulmans se plaignent de ne pas avoir assez de place pour prier. Et pour cause puisque leur place n’est pas en Europe ». L’accès à votre Tweet a été restreint sur la base de la législation locale dans le pays suivant : France.  

Ou encore celui-ci : « Nous pourrions encore retourner la situation, procéder à une remigration massive, redevenir maîtres chez nous : les Blancs, en effet, tiennent encore tous les leviers : force armée, administration, économie. Notre drame est que les Blancs qui sont aux commandes sont des traîtres ». L’accès à votre Tweet a été restreint sur la base de la législation locale dans le pays suivant : France.  

Ce compte, créé fin février 2017 et qui enregistrait hier 1166 abonnés, a tenu 1 an : je n’ai manifestement pas su trouver le ton juste qui aurait permis de passer plus durablement entre les mailles du filet.

Merci aux personnes qui m’ont suivi pendant cette année.

Signé : Paysan Savoyard

Publicités

14 commentaires sur “Info : interruption définitive de mon compte Twitter

  1. Bonjour cher ami, ayant été absent depuis début février , je n’ai pu me rendre compte de votre absence que fort récemment, vous nous manquez beaucoup , je tiens à le dire ici et j’espère pouvoir vous retrouver bientôt sur un autre media , même confidentiel .. merci de nous le dire si possible

    J'aime

  2. « Opposer l’homosexualité à la famille est une aberration ».
    Permettez-moi de m’inscrire en faux devant votre assertion.
    Un homo est partie prenante de sa famille par ses ascendants et parents horizontaux, certes, mais pas par ses descendants, puisque, par définition et par principe, il ne peut en fonder une.
    Ce n’est que par des moyens artificiels, et vraisemblablement dommageables pour les enfants – la gauche ayant cédé aux revendications de quelques-uns -, qu’ils peuvent/pourront se fabriquer une « famille » via la PMA, et bientôt la GPA.
    Quand on dit que l’homosexualité est l’ennemi de la famille, ou que l’homosexualité et la famille sont antinomiques, il faut l’entendre par rapport aux descendants, et non aux ascendants.
    Ceci dit, vous avez probablement raison quand vous dites que des enfants homos peuvent mieux aider leurs vieux parents que les tout-venants hétéros.

    J'aime

  3. Il en faut peu apparemment pour se faire bannir de twitter…Même l’énoncé d’une évidence telle que « Sans immigration, les prisons seraient vides, ou presque » vaut l’expulsion : ça en dit long sur l’omniprésence de la censure en France actuellement.

    Le seul de vos tweets que je désapprouve totalement est celui-ci : « Les homos n’ont pas à être agressés, moqués ou mis à l’écart. Il reste que la société doit demeurer structurée autour de la famille « .

    Parce que pour vous les homos ne font pas partie des familles ? Ils ont pourtant des pères, mères, grands-pères, grand-mères, frères et sœurs, cousins cousines, oncles, tantes, neveux, nièces, etc…Ils sont donc à part entière membres de leur famille, ce ne sont pas des générations spontanées tombées de la planète Mars.

    Bien des parents devenus vieux sont contents d’avoir un fils homo qui s’occupent d’eux jusqu’au bout, ce qui leur évite de finir en maison de retraite, là où des enfants hétéros, qui ont d’autres responsabilités, ne le peuvent pas toujours. Les exemples de ce type abondent….

    Opposer l’homosexualité à la famille est une aberration ; quand on a la chance de n’être pas homo soi même, il faut une grandeur d’âme et une certaine empathie pour comprendre ce que cela signifie que de l’être ; à défaut on s’expose à dire des bêtises, méchantes de surcroit.

    Cela dit, je vais regretter vos tweets, qui étaient très souvent intéressants ou amusants.

    J'aime

  4. Peut-être, mais vous n’atteignez pas votre objectif si personne, ou presque, ne connaît.
    Alors qu’avec la Pravda, je fais mouche à tous les coups.
    Il y a déjà longtemps que je n’interviens plus dans les “gros” médias.
    Seulement dans des blogs, il y en a plusieurs d’excellents, dont celui de notre hôte.

    J'aime

  5. L’avantage qu’il y a à viser cette « bonne vieille » Anastasie, comme générique de la censure, c’est que la « modération » des « gros » médias (souvent exercée depuis Madagascar ou quelque autre endroit exotique) ignore aussi, assez généralement, ladite créature… Et « coupe » moins, quand on y fait allusion.

    J'aime

  6. Je bats ma coulpe : non, je ne connaissais pas Anastasie ni André Gill.
    En tout cas, vous êtes trop bonne à comparer le politiquement correct ambiant et l’autocensure généralisée actuelle aux ciseaux d’Anastasie.
    Car il y a des références plus parlantes et plus percutantes pour le commun de nos contemporains, comme la Pravda, la Stasi etc.
    D’ailleurs, à propos de la Stasie, une nouvel article du Gatestone Institute donne le ton dans un article intitulé : « Allemagne : le Retour de l’Etat-Stasi ? » :
    https://fr.gatestoneinstitute.org/11855/allemagne-etat
    Notre Savoyard pourra y trouver un réconfort certain en découvrant qu’il est en bonne compagnie dans la cohorte des bannis de Tweeter.

    J'aime

  7. « je n’ai manifestement pas su trouver le ton juste qui aurait permis de passer plus durablement entre les mailles du filet. »
    Il n’y a pas de « ton juste » pour passer entre les mailles du filet, ou entre les gouttes, à moins de pratiquer l’auto-censure, ce que font d’ailleurs – ils le disent en aparté – pas mal de journalistes.
    C’est clair, l’exercice va devenir de plus en plus acrobatique, étant donné que les mailles du filet se resserrent et que les gouttes sont de plus en plus grosses et rapprochées.

    Je ne vois qu’une solution si l’on tient à rester en Europe : l’émigration vers les pays de l’Est (Pologne, Hongrie…).
    Et si l’on tient à rester en France : la Corse est en passe de devenir le dernier refuge des patriotes.
    Si l’on fait allégeance aux autonomistes/indépendantistes corses, on devrait être acceptés à bras ouverts.

    J'aime

  8. Le visage ordinaire (et satisfait) du pouvoir (ici médiatique – mais pas que !….) est celui (hideux) d’Anastasie.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.